Le parcours


Le parcours du Label Humanité

Pour obtenir le Label Humanité, les étudiants s’engagent volontairement dans un parcours de trois ans alliant enseignements, participation à des colloques, conférences, travaux en groupes sur la RSE, choix de cours portant sur le développement durable, Master Classes…

Ils sont accompagnés par des encadrants et des pilotes pour atteindre un niveau d’exigence et de connaissances définis dans un référentiel.

Le suivi est valorisé en fin de parcours par la remise d’un Label, véritable complément au diplôme d’ingénieur ou de master obtenu par l’étudiant dans son école.

Cette valorisation fait l’objet d’une soutenance orale où l’étudiant expose l’acquisition des compétences spécifiques aux thématiques du Développement Durable et de la Responsabilité Sociétale en Entreprise.

Le parcours s’accomplit en partenariat avec les différentes écoles et des partenaires extérieurs reconnus pour leurs expériences réussies dans ces thématiques.

La première année démarre dès le mois d’octobre et se compose :

  • De rencontres mensuelles et thématiques le jeudi,
  • De présentation des bonnes pratiques d’entreprises
  • D’évaluations sur le Développement Durable

La seconde année se déroule autour de 3 objectifs principaux :

  • Formation à la RSE, en collaboration avec le Réseau Alliances et les entreprises partenaires,
  • Rencontres, discussions, débats
  • Définition et lancement d’un projet personnel

 

La troisième et dernière année se compose :

  • D’une mise en pratique lors du stage de fin d’année,
  • De la finalisation de la grille des compétences acquises,
  • D’une soutenance devant un jury composé de représentants d’entreprises et d’enseignants.

Exemple de lettre d’engagement d’une étudiante de l’ISA.

Pourquoi m’engager dans le Label Humanité ?

« De par les différentes expériences professionnelles que j’ai pu avoir au cours de la 2eme année ISA, j’ai réalisé que la qualité du travail, tout comme le succès d’une entreprise reposaient en grande partie sur la qualité de vie sur le lieu de travail, aussi bien dans l’environnement à proprement parler que dans les relations humaines.

A l’heure où la tendance est à l’individualisation, il est important de savoir replacer « l’humain » au cœur des priorités pour faire de l’entreprise un lieu d’échanges et de rencontres.

Ainsi en m’engageant à suivre le Label Humanité, j’aspire à développer mon éthique, qui je pense est une des qualités majeures chez un ingénieur mais aussi à mieux percevoir les responsabilités auxquelles je vais devoir faire face demain.

Le label humanité est une formation permettant une stimulation intellectuelle sur des sujets de plus en plus au cœur des priorités entrepreneuriales et sera un point positif pour ma vie professionnelle tout comme pour ma vie sociale ».