Humanicité


Créer une ville harmonieuse rassemblant toutes les activités humaines (habitat, entreprises, commerces et services, activités sanitaires, médicosociales, universitaires et culturelles), c’est bien là que réside la spécificité du projet Humanicité, auquel a souhaité s’associer l’Université Catholique de Lille dès le début des années 2000.

 

Logo Humanicité

Un projet Urbain

Sous l’égide de Lille Métropole Communauté Urbaine (LMCU), les communes de Capinghem, Lomme (associée à Lille) et Prémesques et l’Université Catholique de Lille décident de travailler ensemble au projet d’aménagement du site des 130 hectares de Tournebride.

Ayant pour sa part des projets de développement (en termes d’offres de formation, de recherche, de soins, de services aux étudiants), l’Université Catholique souhaite, d’une part, étudier la possibilité d’insérer ces projets dans le cadre du site de Tournebride, d’autre part, apporter ses compétences à la réalisation d’un ensemble urbain harmonieux au sein duquel ses propres projets pourraient voir le jour.

Par ses apports en matière de formation, de recherche, de participation à la prise en charge de la santé, de réflexions sur le cadre de vie, et riche de ses liens étroits avec les acteurs du monde économique et social locorégional, l’Université Catholique de Lille souhaite ainsi apporter son concours, en partenariat avec les divers acteurs publics et privés intéressés, à la conception et à l’émergence d’un site urbain innovant à l’ouest de la Métropole lilloise.

Un comité de pilotage est constitué.
Une étude de programmation et d’urbanisme conduite par l’agence Maes et une étude d’accessibilité sont commandées par LMCU et réalisées au cours des années 2005 et 2006.

Les principes du projet urbain :

  1. Améliorer l’accessibilité du site (création d’un barreau le long de la ligne TGV,  aménagement d’une entrée plus urbaine
    depuis la rocade nord-ouest, reconfiguration du parvis Saint-Philibert),
  2. Favoriser les transports en commun et les déplacements doux entre le centre-ville de Capinghem et le métro, limiter la place de la voiture ;
  3. Organiser l’espace en assurant différentes transitions et continuités,
  4. Créer une mixité des fonctions et des populations,
  5. Aménager le quartier dans une perspective de développement durable, ce que traduisent déjà les trois idées forces du projet urbain : volonté affichée de densité, de mixité, de citoyenneté, dimensionnement de la trame urbaine à l’échelle du piéton, priorité à la mutualisation des équipements.

En savoir plus sur le site Internet d’Humanicité

Humanicité - photo

Juin 2015- 1er Forum ouvert à Humanicité